[Noël] Avis global du Calendrier de l'avent Sephora 2017

Publié le par Ado_dans_ma_tete

❄ Coucou les ados,

❄ Cette année, j'ai décidé de prendre encore une fois le calendrier de l'avent Sephora. Pendant 24 jours, vous avez découvert en même temps que moi les petits produits que contenait chacune des cases. Un par un. Jour par jour. Du 1er au 24 décembre. Et maintenant? Qu'est-ce que j'en ai pensé?

Je sais que je suis loin d'être la seule mais je suis vraiment déçue de ce calendrier.

Vraiment. Il ne possédait que très peu de cosmétiques intéressants. Les produits édition Noël exclusifs sont de bonnes idées mais disons qu'il y a beaucoup mieux que des rubans et des autocollants renards. Ce sont des des bidules, des machins, des petits accessoires sans aucun intérêt. Cela aurait été beaucoup mieux d'y mettre de vrais cosmétiques de l'édition Noël plutôt que des élastiques qui ne tiennent pas et des post-it en forme de renards.

Je trouve que Sephora ne s'est pas donné la peine de faire un calendrier de l'avent convenable, de plus il s'agit du plus gros défaut: Pourquoi mettre exactement les même produits?! Les ceux ayant acheté le calendrier Sephora de l'année dernière se retrouvent avec les mêmes produits de beauté de la même teinte. Franchement, qui trouve ça normal?

Je trouve ça juste nul. Aucune élaboration, aucune structure, le calendrier n'est pas du tout appliqué et est baclé. A 10 euros près, j'aurais pu prendre le calendrier de l'avent L'Occitane qui paraissait beaucoup plus complet que celui-ci. Payer 30 euros à Sephora pour recevoir de tels produits dans un calendrier de l'avent... Je ne le reprendrais pas l'année prochaine, c'est sûr et certain.

❄ Et vous? Vous avez le même calendrier de l'avent? Vous êtes contente du produit? Vous êtes déçue? Dîtes-moi tout je veux savoir ;P.

❄ N'hésitez pas à aller tchequer mes réseaux sociaux ;).

Instagram: @ado_dans_ma_tete et @loulinh29

Twitter: @Adodansmatete

Pinterest: Ado dans ma tête

Publié dans Beauté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article