Le spectacle Le misanthrope 26/09/2018 à Lorient

Publié le par Ado_dans_ma_tete

Coucou les ados (ou les fans d'art en l'occurrence),

Ce mercredi dernier, j'ai pu avoir la chance d'assister avec ma classe de 1èreL à une revisite de la pièce de théâtre culte: Le misanthrope de Molière. Une pièce écrite par - l'acteur du personnage principal - Rodolphe Dana. Pour ceux ne connaissant pas le roman, le récit conte l'histoire de l'associable Alceste reprochant à son meilleur ami Philinte son hypocrisie avec les autres et son amante Célimène sa popularité auprès du peuple. Une pièce plutôt intéressante pour ma part, assez philosophique et surtout où le comique et le ridicule sont de mise.

Je n'avais jamais lu l'œuvre entièrement, nous avons pu étudier quelques extraits avec ma professeur de français mais je ne connaissais donc pas énormément la pièce. Eh bien… Je l'ai plutôt bien appréciée !

C'était la première fois que j'allais au théâtre, l'idée m'était souvent venue à l'esprit mais cela ne s'était jamais concrétisée. J'ai trouvé l'univers incroyable. Les costumes et les acteurs étaient géniaux. Pour ce qui est de ce premier, ils étaient tout simplement loufoques. Des costumes très colorés avec ce côté ridicule qui pourrait caractériser cette pièce, mise à part celui de Célimène qui était évidemment gracieux et élégant afin de la démarquer des autres. Et pour ce qui est des personnages et de leur interprétation… On sent que les comédiens sont doués en ce qu'ils font et ils aiment leur profession. Même si nous avions remarqué que le personnage d'Oronte - joué par l'acteur qui jouait aussi Clitandre - perdait de sa frivolité avec le temps, nous étions tous d'accord pour dire que le jeu d'acteur était vraiment très bien maitrisé.

Pour ce qui est des décors, je trouvais qu'ils restaient très neutres, probablement pour mettre en valeur les personnages plutôt que le cadre. Les accessoires et objets de "décoration" étaient tout de même très jolis, notamment le carrosse d'Arsinoé qui était vraiment bien travaillé. La scène était aussi ornée de plusieurs lampes - dont une qui est tombée violemment sur le sol, paix à son âme - très sophistiquées. Je trouve pour ma part qu'on est réellement entré dans le monde du Misanthrope.

En cessant de lui jeter des fleurs, il faut avouer que je n'ai pas tout compris à la vieille langue. Les répliques étaient évidemment en alexandrin et usait le vocabulaire du vieux français, qui faisait que je n'avais pas tout saisi de ce qu'il disait - ce qui a pu me faire bailler à de nombreuses reprises, ce qui n'est pas réellement la faute de la pièce mais plutôt de la mienne qui n'avait pas pris le temps de lire l'œuvre complète -. Je tiens tout de même à préciser qu'il y avait beaucoup de scènes très drôles et très modernes - notamment lorsqu'Oronte proclame ses vers avec une guitare électrique ou encore la scène du sauna - mais aussi beaucoup de moments longs où l'on pouvait potentiellement somnoler. Le misanthrope n'étant pas connu pour sa multitude d'actions et de rebondissements, j'ai pu m'ennuyer pendant certaines scènes.

Voilà mon avis !

Et vous? Qu'en pensez-vous? Vous l'avez vu? Vous avez lu le livre?

Mes réseaux sont à vous:

Instagram: @ado_dans_ma_tete et @loulinh29

Twitter: @Adodansmatete

Pinterest: Ado dans ma tête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article