Avis sur la série Netflix 2018: Elite

Publié le par Ado_dans_ma_tete

Hey les ados,

Hier j'ai pu me regarder intégralement la saison 1 de la série Netflix Elite de Dario Madrona et Carlos Montero. Alors?

Mon résumé

Las Encinas est un prestigieux lycée que seules les familles de haut-rang peuvent accéder. Néanmoins après l'effondrement d'un lycée d'élèves de classe populaire, trois étudiants boursiers auront le privilège de l'intégrer. Un choix que les riches élèves n'acceptent pas, Samuel, Nadia et Christian arriveront-ils à se mêler aux autres élèves?

Mon avis

Une série mélangeant les genres. Passant du thriller, au drama, au teen movie et aussi au style policier, Elite possède beaucoup de compétences mais aussi de plusieurs défauts.

Un meurtre dans un lycée... Le plus drôle c'est que je n'en ai pas encore vu mise à part dans les Cluedo (aucune ironie là-dedans). Je trouve ça très intéressant, voir ce qui s'est passé avant la mort de l'élève et ce qui se passe lors des interrogatoires des suspects ( ce qui fait un peu penser à la saison 2 de 13 reasons why). On passe un très bon moment à regarder mais j'ai tout de même eu beaucoup de mal avec les personnages du lycée. D'un côté, les élèves riches comme Crésus tous très capitalistes et de l'autre, les pauvres de banlieues qui se font bizutés. 

Le travail des personnages. Je peux au moins donner ce point positif à cette série. Chacun des personnages ont été créés de manière minutieuse et ils ont tous chacun leur développement tout au long des épisodes. Mais... Il faudrait encore que les personnages soient sympathiques... Ils sont quasiment tous détestables au plus au point, des élèves dont vous avez envie de donner une grosse claque à chacun d'eux. De Lu, à Carla, en passant par Christian qui pourtant semblait, au début, le personnage rigolo de la série. Même si certains m'affectionnaient particulièrement (comme la très sage Nadia, l'hypocrite Guzman qui a finalement bien tourné, le naïf Polo ou encore la belle Marina), la plupart des personnages était orgueilleux, hypocrites, racistes, homophobes et très fermés d'esprit. La vision pessimiste d'un monde injuste? Peut-être bien mais c'est une vision que je n'ai pas adhéré, un monde si intolérant que je n'ai pas su m'identifier à lui. 

L'univers de la série était accompagné d'acteurs tous aussi beaux les uns que les autres (Netflix vous n'avez pas l'impression de chercher les clichés?). Je pourrais aussi dire ça de la série Riverdale, par exemple, qui est l'une de mes séries chouchoutes c'est vrai... Je peux dire que retrouver trois acteurs appartenant la série Casa de papel m'a fait plaisir. Ainsi Denver est devenu Fernando "Nano", Alison Parker est devenue Marina et Rio est devenu Christian. Un casting espagnol pour une nouvelle série espagnole qui fait très bien son succès.

Malgré les points négatifs, je dois dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à regarder cette série avec un scénario qui tient très bien la route. De bonnes scènes dramatiques, de bonnes scènes romantiques, de bonnes scènes... Erotiques? 

Eh oui, on peut trouver de nombreuses scènes de sexe dans chacun des épisodes de cette série. On trouve ça normal, je suppose? Elite doit probablement se perdre parmi les genres. Ils essayent de plaire aux ados et aux adultes mais oser mélanger la série adolescente avec des scènes torrides, je ne trouve pas ça vertueux. Netflix enchaîne ce soucis en osant placer des scènes de plus en plus osées dans les séries adolescentes comme 13 reasons why, casa de papel qu'ils ont racheté...

L'hypersexualisation chez les jeunes, notamment sur Instagram, devient de plus en plus viral et de plus en plus dangereux. C'est un soucis qui doit être réglé au plus vite avant que cela devienne normalité de porter des tenues sexy à 12 ans ou encore de fumer à un âge beaucoup trop jeune. 

Et vous? Qu'en pensez-vous? L'allez-vous vu?

Mes réseaux sont à vous:

Instagram: @ado_dans_ma_tete et @loulinh29

Twitter: @Adodansmatete

Pinterest: Ado dans ma tête

Publié dans Film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article