Le spectacle Songs au théâtre de Lorient

Publié le par Ado_dans_ma_tete

Hey les ados,

Mon article a malheureusement été supprimé pendant le week-end alors le revoilà ! Jeudi 22 novembre, j'ai pu contempler avec ma classe de 1èreL et celle des 1èreS le spectacle Songs joué au théâtre de Lorient.

Le résumé trouvable sur le site web du théâtre

Il faut imaginer un lieu qui ne serait pas de notre réalité. Comme une faille de notre monde, où de la musique devrait être jouer et chanter sans discontinuer. Des musiciens, non pas dans la fosse mais sur scène. Un endroit qui pourrait être une sorte de décharge ou une casse à affects. Ici c'est par la voix d'une femme, qui chante des pièces de musique du XVIIème siècle, de celles qui fouillent la mélancolie et les peines d'amour, que ces affects se déchargent. Le rôle de cette musique et de cette femme seraient de permettre aux peines, et plus généralement aux émotions accumulées par les hommes au cours de leurs vies de s'atténuer pour qu'elles restent vivables et sur l'oubli puisse faire son oeuvre. Ce lieu pourrait être les archives de la mémoire, des chagrins. Un jour arrive une autre femme. Elle réclame ses peines, refuse d'oublier, veut garder vives ses douleurs. Elle vient récupérer son bien, ou l'empêcher de fuir dans l'oubli. C'est la situation de départ de Song. Conçue autour du répertoire méconnu des Consort Songs anglaises, cette proposition de Samuel Achache et de l'Ensemble Correspondances - Chanteurs et instrumentistes, spécialistes de la musique du Grand siècle - dirigé par Sébastien Daucé - est portée par la voix hors du commun de Lucile Richardot

Mon avis

"Songs"... Un nom très basique pour nommer une comédie musicale d'opéra, c'est ce que je me suis dit au départ. Ce titre peut être expliqué par l'origine de la musique qui est anglaise "Consort songs" ou encore par le fait que nous voyageons dans l'histoire par les chansons, autrement dit en anglais "Songs".

J'avais écouté quelques musiques classiques tel que Bach ou Mozart avant de partir voir ce spectacle, je ne suis pas partie de manière pessimiste en me disant "c'est de l'opéra, ça va être nul". Personnellement, j'aime beaucoup la musique classique même si ce n'est pas ce que j'écoute de base. Les musiciens étaient très bons évidemment, si on y prêtait attention on pouvait entendre et ressentir chacun des instruments, c'était vraiment beau. Ils avaient même leur place à l'histoire contrairement à certains spectacles, notamment à l'antiquité, où ceux-ci ne faisaient que partie du décor tandis que les acteurs jouaient.

Pour ce qui est du jeu d'acteur donc, il était très bon voir même excellent. Une interprétation des personnages très dramatiques mais aussi très comiques. L'histoire est donc basé sur la vie, plus précisément des pensées, d'une jeune femme lors de son mariage. Ce qui est très intéressant, et c'est ce qui donne de l'intérêt à la pièce, c'est que celle-ci peut avoir plusieurs interprétations. Chacun a sa manière de voir l'histoire, sa version à lui de comprendre les métaphores qui l'entourent. 

Une scène m'a particulièrement touchée, même fait pleurer si je dois tout vous avouer, ce fut celle où elle frappait avec un marteau un grand rectangle blanc qui serait son cœur. J'étais très loin de la scène, ce qui m'a fait croire que c'était du polystyrène, même si son épaisseur et sa résistance ne semblait pas être ça. Puis la jeune femme en distribua aux personnages principaux, aux musiciens puis enfin au public. Ce n'est que quand j'ai eu la matière dans les mains que je pus comprendre que c'est de la cire. De la cire à la fois malléable et froide. C'était une scène très émouvante expliquant pour moi la détresse de la jeune femme a ne pas être aimée et qui donc offre son cœur à celui qui vient.

Essayer de comprendre la psychologie de la jeune femme était très intéressant, une personne remplie de douleurs et qui ne peut cesser de voir les choses en noir. C'était très intéressant, bien qu'il soit mélancolique il possède de très bons atouts comiques provoqués principalement par le deuxième personnage: sa petite soeur. Beaucoup de passages donnaient réellement le sourire aux lèvres comme la façon du personnage principal de s'exprimer avec les autres ou encore les manières de la petite soeur citée précédemment.

Le décor était fascinant. Celui-ci était lugubre mais aussi de plusieurs mystères tel que la pièce du fond où nous ne voyons que les ombres, ce qui portait forcément de l'intérêt au spectateur. L'étagère à souvenirs fut le plus intéressant car celui-ci regorgeait donc les souvenirs de la jeune femme. Les souvenirs en question étaient parsemés de blanc par un homme habillé en serveur de restaurant, on met aussi du temps à comprendre qu'il s'agit de la fameuse cire.

En conclusion, un très bon spectacle, une histoire plutôt mystérieuse et qui fait son charme, les personnages sont hauts en couleur et très bien interprétés, une musique dans le style baroque qui donne de l'ampleur et de la nuance à l'histoire pour un décor dans un cadre très bien approprié. Il y a tout de même quelques longueurs ou nous nous ennuyons, peut-être raccourcir certaines musiques?

Et vous? Vous l'avez vu? Dites moi tout ♡

Mes réseaux sont à vous:

Instagram: @ado_dans_ma_tete et @loulinh29

Twitter: @Adodansmatete

Pinterest: Ado dans ma tête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article